Transport aérien: la Guinée serait en discussions avancées avec Ethiopian pour se doter d’une nouvelle compagnie nationale(Député)

août 30, 2018 4:50
0

Depuis la disparition de la compagnie aérienne Air Guinée, le pays peine encore à se doter de nouveaux appareils devant assurer les trafics  aériens entre la Guinée et les autres pays de la sous-région, mais aussi desservir les villes  de l’intérieur.

Devant ce grand paradoxe, le président de la commission Transports de l’Assemblée nationale, a confié, au cours d’un entretien qu’il a accordé à Guinéenews, que cette question serait en phase d’être résolue.

Déjà des contacts ont été pris avec une  compagnie africaine et  la rénovation des aérodromes  pris en compte dans le budget national, a annoncé le député Demba  Fadiga.

 «Nous avons posé la question de la relance d’une compagnie nationale aérienne au ministère des Transports lors de son passage devant les députés. Des contacts ont été pris avec Ethiopian pour trouver les possibilités en matière d’avion qui puissent faire non seulement l’intérieur du pays mais aussi redorer notre blason en matière du transport  aérien. Ces discussions évoluent bien. Il y a même dans le budget des volets pour la rénovation des aérodromes de l’intérieur à savoir : Labé, Kankan, N’Zérékoré… Cela fait partie des demandes des cadres du ministère des Transports », a fait savoir le député uninominal RPG de Kindia.

Le député n’exclut pas que la nouvelle compagnie prenne un autre nom différent de ‘’Air Guinée’’. Mais l’essentiel, dira-t-il, c’est que notre pays aussi ait son propre avion pour faciliter le déplacement des citoyens.

«Le peuple souhaite revoir comme tous les pays d’ailleurs Air Guinée reprendre les airs même si c’est sous une autre   appellation. Ce qui importe, c’est le service, pouvoir se déplacer assez rapidement d’un bout à l’autre de la Guinée. C’est aussi un honneur, une fierté pour les Guinéens de  revoir un avion estampillé de leur tricolore national dans le ciel de notre pays et ailleurs dans la sous-région.»