Transport urbain : à cause de l’insalubrité, le train Conakry Express est à l’arrêt

0
1031

Le « dépôt d’ordures sur les emprises et sur la voie ferrée » est la cause principale de l’arrêt du train Conakry Express qui assure le transport entre Kaloum et Kagbélén. L’information a été donnée ce lundi 17 février par le directeur général de la Société nationale des chemins de fer Badras Yora. Cet arrêt de l’unique train accentue la souffrance des citoyens de Conakry et des villes environnantes dans le cadre de leur mobilité.

« Nous avons des problèmes avec les ordures ménagères. La fois dernière, OBK a eu les mêmes problèmes. Mais, c’est moins marquant pour eux parce qu’ils ne transportent que la bauxite. Nous qui transportons des personnes, il suffit qu’il y ait un simple déraillement, cela va susciter un tollé [médiatique] », a-t-il fait comprendre avant d’ajouter que c’est pour toutes ces raisons, qu’ils ont préféré garer le train.

D’après M. Yora, durant tout le temps qu’ils ont fait, ils balayaient périodiquement l’emprise et la voie ferrée. Mais ces derniers temps, la fréquence des dépôts des ordures est devenue incontrôlable. « Les charretiers qui sont avec des PME ne versent des ordures que sur les voies ferrées. C’est pourquoi il faut un travail d’une très grande envergure », a-t-il martelé.

Et de poursuivre : « dans cette circonstance, la Compagnie de Bauxites de Kindia (CBK) qui est le régulateur de la voie ferrée ne nous permet pas de sortir ».

« Les populations qui souffrent aujourd’hui ce sont elles-mêmes qui déversent les ordures sur les voies ferrées. D’ailleurs, nous souffrons beaucoup plus parce qu’une fois que nous ramassons, avant que vous ne finissions même, elles commencent à remettre les ordures sur les voies de l’autre côté. Tel a été toujours le cas », a-t-il déploré au téléphone de Guineenews.

Faut-il rappeler que lors de la présentation et de l’orientation budgétaire du Département des Transports en décembre dernier, le ministre Aboubacar Sylla, avait annoncé le lancement d’un second train appelé «Dubréka Express » et la mise en circulation des bateaux-bus de Kaloum vers la haute banlieue.

Suite à cette annonce, les Guinéens se demandent comment est-ce possible de le faire dans la mesure où le train Conakry Express est encore en souffrance à cause de l’insalubrité.