Transport urbain: journée sans moto-taxi ce jeudi à Labé

novembre 1, 2018 11:59
0

Les conducteurs de taxi-moto de Labé, en collaboration avec leurs syndicats entendent ainsi manifester leur indignation suite à l’assassinat du jeune Mamadou Cellou Diallo tué le 30 octobre à la faveur de la marche interdite de l’opposition à Conakry. Celui-ci serait l’un des tout premiers conducteurs de taxi-moto syndiqué et victime au niveau de la commune urbaine de Labé, a appris Guinéenews de sources officielles.

Pour exprimer leur compassion à leur collègue, tous les conducteurs de taxi-moto de Labé ont préféré rester à la maison ce jeudi.

Mory Diakité est le Secrétaire général de l’antenne préfectorale USTG (union syndicale des travailleurs de Guinée) taxi-moto Labé justifie cette démarche en ces termes: «comme vous le savez, l’un de nos collaborateurs a été lâchement assassiné dans les manifestations à Conakry. Donc, c’est nous, syndicat et chefs de gare qui avons convenu de ne pas travailler ce jeudi par solidarité à notre ami qui est le premier taxi-motard de Labé. Donc, c’est pour faire son deuil qu’on a arrêté le travail en ce jour.»

Le constat effectué sur le terrain par la rédaction locale de Guinéenews démontre une absence de moto-taxi sur les différentes artères de la cité de Labé. Une situation qui complique davantage la circulation pour de nombreux usager qui s’étaient familiarisés à ces  services des moto-taxis.