Travaux publics: « 100 km de routes seront réhabilités dans Conakry », dixit Moustapha Naité

0
586

« Je puis vous assurer que nous allons partir progressivement vers les routes qui sont censées être très importantes où les populations en ont grandement besoin. Avec le projet de la voirie urbaine avec CIVITEC, l’entreprise avec laquelle nous avons signé dans le cadre de l’accord chinois, il est prévu de réhabiliter au moins 100 km de routes  dans Conakry »

 

Depuis quelques mois, sur instruction du président Alpha Condé, les membres du gouvernement se relayent devant les médias pour parler de leurs bilans et perspectives. Ce lundi, c’est le ministre des travaux publics qui a présenté les réalisations qui sont en train d’être effectuées par son département et les projets en perspective. C’était devant un parterre de journalistes et patrons de presse, des membres du gouvernement, des cadres du département des TP et certains membres de la famille Naité.

Après son exposé, Moustapha Naité s’est prêté aux questions des journalistes avec lesquels il a abordé plusieurs sujets d’actualité.

Comme on le constate depuis quelque temps, le ministère des Travaux publics a entrepris la réfection de certaines voiries de la capitale et le pavage de caniveaux dans certains quartiers de la capitale. Ce lundi, interpellé sur le critère de choix des quartiers par rapport à d’autres devant bénéficier de ces travaux routiers, Moustapha Naité a rassuré le confrère que 100 km de routes seront réhabilités dans la ville Conakry.

« La demande est tellement forte et les moyens disponibles sont tellement maigres qu’on ne peut pas faire face à tout au même moment. La priorité a donc été donnée au tronçon aéroport-Matoto. Parce que ce tronçon était totalement abîmé. Donc, il fallait le réhabiliter. De l’autre côté, il fallait aussi penser au tronçon Hamdallaye-Sonfonia qui n’a jamais connu de bitume depuis 20 ou 30 ans. Il y a aussi d’autres axes que nous avons réhabilités comme celui de Cosa-Conteya. Il était temps de réhabiliter cette route qui était aussi complètement dégradée pour ne pas avoir à reconstruire la route pour laquelle, le coût va être plus important.

Et je puis vous assurer que nous allons partir progressivement vers les routes qui sont censées être très importantes où les populations en ont grandement besoin. Avec le projet de la voirie urbaine avec CIVITEC, l’entreprise avec laquelle nous avons signé dans le cadre de l’accord chinois, il est prévu de réhabiliter au moins 100 km de routes  dans Conakry. Les voiries sont déjà identifiées en fonction du trafic que la route connait.

Parce qu’avant de réhabiliter une route, nous évaluons le trafic, c’est-à-dire on procède au décompte des voitures qui y passent, ensuite on regarde le genre de voiture, est-ce que ce sont des gros porteurs ou est-ce que ce ne sont que des petites voitures. C’est en fonction de ça qu’on mène nos priorités« .

Qualité des travaux

S’exprimant sur la qualité des travaux, Moustapha Naité a rassuré de la résistance des routes qui sont en train d’être construites. « Il y a non seulement la couche de fondation, mais la couche de base est faite avec des granites concassés et ensuite nous mettons 5 à 7 centimètres de bitume là-dessus pour en faire en sorte que la structure soit suffisamment solide pour tenir plus longtemps. Nous sommes aujourd’hui plus que convaincus que les routes que nous sommes en train de construire aujourd’hui vont durer mais, faudrait-il qu’elles soient entretenues. C’est pourquoi nous mettons un accent fort sur l’entretien courant et périodique », précise M. Naité.

Budget du dallage des caniveaux

Sur la question liée au budget alloué au pavage des caniveaux que le département des TP a entrepris du côté de la minière,  le ministre Naité est resté vague: « nous avons investi plus de 2 milliards 200 millions de dollars depuis l’arrivée du président Alpha Condé jusqu’aux projets qui sont en cours y compris le dallage des caniveaux ».