Travaux sur un important axe routier à Labé: un casse-tête pour les usagers

juin 28, 2018 11:48
0

La route internationale Labé-Sénégal via Koundara est bloquée depuis quelques jours au niveau du camp El Hadj Oumar Tall, situé à 15 kilomètres, à l’ouest de la ville de Labé. Les raisons ? Sécuriser le camp militaire et éviter les accidents mortels fréquents dans cette zone.

Interrogé, le Secrétaire général de la deuxième région militaire de Labé  explique : «si vous remarquez, nous avons fait des dos d’ânes partout parce qu’on enregistrait ici des accidents graves et même mortels. Le commandant de région qui vient d’arriver a eu le souci de faire la clôture du camp. Malgré tout, certains automobilistes continuent de conduire en vitesse. Nous avons des militaires qui travaillent à côté. Ils peuvent venir les accidenter! C’est pourquoi nous avons profité du temps des travaux pour bloquer le passage. Ainsi, les gens vont prendre la déviation.»

Ainsi, cette route est bloquée de 8 heures à 16 heures 30. Sans pour autant donner une date limite pour la fin des travaux en cours, le Secrétaire général précise que cela n’est que temporaire: «après les travaux à 16 heures, la circulation reprend normalement. Elle est momentanément bloquée jusqu’à ce que les militaires quittent les lieux parce que là nous avons peur qu’un véhicule vienne monter sur un militaire. Donc, pour le moment, les travaux avancent très bien et nous pensons que dans sous peu nous allons finir quand même la façade.»

‘’C’est le seul camp au monde qui est traversé par une route internationale « 

«Depuis que nous sommes là nous avons écrit, à toutes les hiérarchies à Conakry pour que cette déviation soit réalisée. Il y a même eu des études de faisabilité, mais jusqu’à présent… Si vous voulez, je vous sors les archives. Nous avons écrit plusieurs fois à tous les départements. Que ce soit les Travaux Publics ou le ministère de la Défense. Mais nous n’avons pas encore eu gain de cause. C’est le seul camp au monde qui est traversé par une route internationale. Ce n’est pas normal », fait remarquer le commandant S. Tenin Diallo.

 D’ici la fin des travaux en cours, les usagers de la route Labé – Koundara – Sénégal sont obligés de garder leur mal en patience.