Trois histoires réussies de lutte contre la pauvreté en Chine rurale

mars 16, 2019 1:55

Source : Le Quotidien du Peuple, partenaire de Guinéenews.org

Les réalisations de la Chine en matière de lutte contre la pauvreté ont attiré l’attention du monde entier: le nombre de pauvres a diminué de plus de 80 millions en six ans et l’objectif d’éradication de la pauvreté à l’horizon 2020 se rapproche. Lors des Deux sessions de cette année, des représentants locaux de la Chine rurale ont raconté quelques histoires sur la lutte contre la pauvreté, à partir desquelles chacun pourra découvrir les « secrets » de la réduction massive de la pauvreté en Chine.

Première histoire : quand les pêches jaunes d’un petit village vont sur Internet

Il n’est pas facile de développer le commerce électronique dans les zones rurales. Les agriculteurs manquent souvent d’expérience, de compétences techniques et de marketing, et il est difficile d’attirer l’attention des consommateurs sur le marché hautement concurrentiel du commerce électronique. Toutefois, dans le village de Guangming, dans le canton de Oujiang du comté de Guidong, dont Guo Xiaoqin est le représentant, la pêche jaune, la spécialité locale, a été transformée en un avantage économique considérable par le biais du canal du commerce électronique. L’année dernière, des dizaines de villageois pauvres ayant rejoint la coopérative de culture de pêches jaunes du village avaient un revenu familial moyen de plus de 20 000 yuans. Comment ont-ils fait ?

Il s’est avéré que, sous la direction du gouvernement, les deux grandes entreprises de commerce en ligne du comté ont passé activement des commandes puis se sont rendues au village pour les acheter, aidant les villageois à résoudre le problème du marketing par le commerce en ligne. En outre, le village a également ouvert une station de services spécialisée dans le commerce électronique afin de transmettre avec précision les informations vers l’extérieur. Et c’est ainsi que les pêches jaunes du village de Guangming a été intégré au réseau national de vente de produits agricoles caractéristiques, élargissant ainsi ses canaux de vente.

Guo Xiaoqin pense qu’à l’avenir, grâce à un soutien politique visant à encourager les jeunes de talent à revenir dans leur ville d’origine pour y créer des entreprises, et de nouvelles améliorations possibles pour perfectionner la structure du système logistique de distribution rurale, il y aura encore de grandes potentialités dans le commerce électronique rural.

Deuxième histoire : un complexe de tourisme écologique dans les montagnes

Chen Chunfang est le secrétaire du Parti du village de Chegutuo, dans le canton de Nanying du comté de Lingshou, dans la province du Hebei (nord de la Chine). Le village où il se trouve est situé dans les profondeurs des monts Taihang : là, les montagnes sont hautes, la terre est pauvre et le développement économique en retard. En 2011, il a incité tout le monde à ouvrir la montagne pour construire des routes, à construire des maisons paysannes, à planter et faire de la reproduction, et c’est ainsi que le village est sorti de la pauvreté au bout de trois ans.

La stratégie de « développement coordonné Beijing-Tianjin-Hebei », mise en œuvre en 2014, a multiplié les opportunités de développement rural dans le Hebei, les installations de transport dans la région ont été améliorées et désormais les habitants de la région Beijing-Tianjin-Hebei peuvent plus facilement se déplacer dans la campagne environnante. Chegutuo a également développée une industrie du tourisme, qui a permis au revenu annuel par habitant des villageois de dépassé 7 000 yuans à la fin de l’année dernière.

Mais ce n’est pas tout : l’autoroute Taihangshan a été achevée et ouverte à la circulation fin 2018. L’entrée et la sortie les plus proches se trouvent à moins d’une demi-heure de route du village de Chegutuo. Le village s’est joint à 4 villages environnants avec un investissement de 2,15 milliards de yuans pour la construction d’un projet de « Complexe de tourisme écologique de Chegutuo en Chine », qui aidera les villages de la vallée à s’enrichir ensemble.

Troisième histoire : quand les agriculteurs deviennent des travailleurs qualifiés

Fin 2018, Wu Yanliang, secrétaire du Parti du village de Dongxing, dans le canton de Liangzhongqiao du comté de Changtu, dans la province du Liaoning (nord-est de la Chine), méditant une usine de confection depuis longtemps en gestation, a finalement concrétisé un projet. Avec des bâtiments d’usines clinquants, des équipements de chaîne de montage professionnels, un système de gestion scientifique et un système de répartition transparent, elle a pris en charge des travaux de production d’un certain nombre de marques de vêtements de renom, offrant un emploi à plus de 100 villageois et habitants d’autres localités proches.

Le village a également invité des concepteurs venus de l’extérieur à former les villageois : certains ont appris la couture, d’autres la maintenance mécanique, le transport de marchandises, et même les personnes handicapées ont pu trouver un poste qui leur convient. « Du statut d’agriculteur à celui de travailleur qualifié, la lutte contre la pauvreté par l’industrialisation a non seulement changé l’identité des villageois, mais également leur attitude mentale», a déclaré Wu Yanliang.