UBA célèbre la journée africaine de l’enfant

juin 19, 2019 5:26

Joie, sourire, émotion… tels étaient les expressions que l’on pouvait lire sur les visages de centaine d’élèves et du responsable de Sabu International School, qui a été le cadre d’une grande célébration de la journée internationale de l’enfant.

Cette initiative de la fondation UBA, s’inscrit en droit ligne avec celle des nations unies, qui réservent cette journée pour célébrer les enfants en Afrique, reconnaissant le courage des étudiants qui ont défendu leur droit pour une meilleure éducation à Soweto, en Afrique du Sud. La journée de l’enfant Africain est donc célébrée chaque année, le 16 juin.

La fondation UBA, reposant sur trois piliers: l’éducation, l’autonomisation et l’environnement, a, à travers sa filiale de UBA Guinée, célébrée cette fête en compagnie des élèves de SABU International School ainsi que de leurs encadreurs et d’autres écoles de Conakry. Elle a été marquée par différentes activités dont des sketches organisés par les écoliers eux-mêmes mais aussi par des dons de livres pour permettre à ces futurs cadres de se cultiver.

Fanta Kaba, Responsable Marketing et Communication de UBA Guinée a, dans son discours, mis un accent particulier sur l’importance de l’éducation mais également sur l’engagement de UBA à contribuer à accompagner le système éducatif, qui constitue un des objectifs principaux de la fondation UBA ; celui d’œuvrer pour la promotion de l’éducation en Afrique.

Pour rajouter, elle a tenu à souligner que cette activité n’est pas une première pour la fondation UBA en Guinée. Différentes activités ont déjà été réalisées dans ce cadre et au nom de sa direction, elle a pris l’engagement  de continuer sur cette lancée afin de faire de ces jeunes d’aujourd’hui, des cadres qui pourront représenter la Guinée et l’Afrique partout dans le monde.

La direction  de l’école SABU international School, a tenu quant à elle, à remercier la Fondation UBA pour cette initiative qui était une première dans leur école. Elle invite les autres entreprises évoluant en Guinée et dans le reste de l’Afrique, à  suivre cet exemple qui constitue un moyen d’accompagner la promotion de l’enseignement en Afrique.

Il faut retenir que la fondation UBA, à travers son programme « Each One Teach One », avait déjà visité un orphelinat au mois de novembre en leur offrant des cadeaux et également en les initiant à certains métiers tels que : la coiffure, la photographie, le maquillage…. Avec l’implication de son personnel interne.

La fin de la cérémonie a été marquée par la remise des livres aux élèves