UE-Guinée : le ministre Bouréma Condé reçoit les Codes révisés des collectivités locales et électoral ainsi qu’un manuel de recouvrement d’impôts locaux

décembre 17, 2018 11:52

Le chef de coopération de la délégation de l’Union Européenne en Guinée, Gerald Hatler a remis officiellement ce lundi 17 décembre au ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Bouréma Condé, le Code électoral, le code révisé des collectivités locales et le guide de fiscalité locale du manuel de recouvrement des impôts et des taxes locaux. Faut-il rappeler que c’est le fruit d’un Programme d’Appui Sectoriel de Décentralisation et de Déconcentration de quatre ans.   

Interrogé, Gerald Hatler a rappelé que durant quatre années, les travaux se sont accentués sur la décentralisation et la déconcentration en Guinée. «Nous avons élaboré assez de textes législatifs mais aussi leur implémentation pour réaliser une décentralisation et la déconcentration. Nous avons procédé également à la formation des différentes entités publiques accompagnées des logistiques. C’est une initiative très importante, nous avons fait le même processus de décentralisation et la déconcentration en Europe. Après ce projet, nous voulons que les populations guinéennes bénéficient  non seulement de meilleurs services mais de meilleures qualités dans leurs localités», a déclaré le diplomate Gerald Hatler.     

Pour sa part, le ministre Bouréma Condé a rappelé que ces quatre années de partenariat sur la Décentralisation et la Déconcentration établi entre l’Union Européenne et son département ainsi que celui de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration et l’Union ont été fécondes.  «Les acquis à date sont très nombreux et tous positifs les uns autant que les autres. Il a été question au niveau central de la modernisation de nos structures en passant par la formation des cadres à travers le centre de Sérédou (…). Il s’agit aussi de l’équipement de nos services en mobilier de bureau, en outils informatiques tout comme en matériels roulants. Cela nous a permis de mettre en place un programme pilote de l’état civil à N’Zérékoré, la mise au point de certains documents essentiels pour notre administration publique, la révision du code de collectivité locale, le code électoral et le guide de fiscalité locale du manuel de recouvrement des impôts et des taxes locaux. Nous demandons à l’Union Européenne de voir les voies et moyens pour nous amener à poursuivre ce programme de nouvelle forme qui permet d’aller dans le sens exact et précis de la préservation de ces acquis et de leur capitalisation…».