UMS organise un pont aérien entre Dakar et Conakry pour le transport des vaccins contre Ebola

776

Suite à la résurgence de cas d’infection au virus Ebola en Guinée Forestière, le niveau de vigilance s’est encore accru en Guinée avec la mobilisation des autorités sanitaires nationales et internationales. Alors qu’un premier vol humanitaire d’urgence a décollé lundi 15 février pour N’Zérékoré, un deuxième avion transportant 11 360 vaccins fournis par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour lutter contre Ebola n’a pas pu atterrir à Conakry ce dimanche à cause d’une tempête de sable et a dû se dérouter en urgence vers Dakar.

Tout comme le vaccin contre la Covid-19, les conditions de conservation du vaccin contre Ebola sont contraignantes et implique une stricte conservation de la chaîne du froid à -80 degrés. La compagnie Emirates ne pouvant garantir un rapatriement rapide depuis Dakar, UMS aviation a décidé de mettre à disposition un de ses appareils pour effectuer la liaison entre Dakar et Conakry en un temps record. Parti à 13h cet après-midi de la capitale guinéenne pour Dakar, l’avion d’UMS vient tout juste d’atterrir à l’aéroport de Conakry avec la cargaison de vaccins contre Ebola.

D’autres arrivées de vaccins pour lutter contre la maladie à virus Ebola sont attendus dans les prochains jours, notamment en provenance des USA afin de mettre en place le plus rapidement possible la stratégie sanitaire pour combattre l’épidémie.

« Il y avait urgence à agir rapidement et efficacement, déclare Fadi Wazni, PDG d’UMS. Nous savons tous ici en Guinée la dangerosité du virus Ebola : UMS se tiendra donc aux côtés du peuple guinéen et mettra ses moyens de transport et de logistique à disposition dans la mesure du possible afin de participer à la riposte sanitaire ».

Facebook Comments