UMS poursuit l’acheminement des vaccins contre Ebola jusqu’à N’Zérékoré

356

Après le bon acheminement des 11 360 vaccins contre le virus Ebola de Dakar à Conakry hier à la suite du déroutement de l’avion d’Emirates, UMS poursuit son engagement dans le cadre de la riposte sanitaire guinéenne.

La première phase de rapatriement des vaccins à Conakry qui a permis la bonne conservation des vaccins contre Ebola avec la stricte conservation de la chaîne du froid à -80 degrés s’est déroulée avec succès hier soir grâce à la réactivité et l’efficacité des équipes de UMS Aviation.

La seconde phase consiste désormais à faire parvenir les vaccins et les équipes sanitaires jusqu’au foyer de l’épidémie, à N’Zerekoré dans la région de la Guinée Forestière. Un premier convoi est parti à 9h30 ce matin avec à son bord le représentant de l’OMS en Guinée, le directeur de la pharmacie Centrale de Conakry ainsi que 3500 doses de vaccins contre le virus Ebola.

Arrivés à N’Zérékoré ce matin même à 11h, les vaccins sont acheminés jusqu’à l’hôpital régional de N’Zérékoré permettant le lancement de la campagne de vaccination prévue au CSA de Goueké.

D’autres arrivées de vaccins sont attendus dans les prochaines heures grâce à UMS Aviation dont le rôle est essentiel pour la réussite de la campagne sanitaire en termes de transport et logistique.

Pour rappel, en mai 2014, au cours des premiers mois de l’épidémie Ebola en Guinée, UMS s’était déjà engagée avec l’OMS, Médecins sans Frontières et le Ministère de la Santé pour lutter contre Ebola dans les régions les plus touchées par l’épidémie en Guinée.

« Nous nous rappelons tous de la tragédie humaine qu’a représenté la dernière épidémie d’Ebola dans notre pays, déclare Fadi Wazni, PDG d’UMS. C’est une fierté mais aussi un devoir pour UMS, entreprise guinéenne de référence, d’être au premier rang de la riposte sanitaire de notre pays ».