Une femme trouve la mort dans l’exploitation clandestine d’une carrière de latérite à Coyah

août 17, 2018 1:26
0

Une jeune dame, âgée d’environ 30 ans, a trouvé la mort dans une carrière de latérite suite à un éboulement d’un gros bloc de pierre à Coyah. C’est le préfet de la localité, Ibrahima Barboza Soumah qui a donné l’information ce jeudi 16 août 2018.

Selon le préfet de Coyah, ce drame est survenu en début de semaine dans l’ancienne carrière de la société brésilienne de BTP, Zagope, qui a été fermée avant que la licence ne soit octroyée à la société chinoise Henan Chine, constructrice de la route 2X2 Coyah – Km 36.

« Après la construction de la route, la carrière fut fermée », indique-t-il qui poursuit en disant que désormais, ce sont des exploitants artisanaux qui viennent clandestinement y opérer, en rassemblant là des blocs de pierres et de gravier pour les vendre à ceux qui construisent aux environnants.

« Partie donc pour rassembler le granite, alors qu’il avait commencé à pleuvoir, la pauvre victime a été ensevelie dans les décombres suite à l’éboulement d’une montagne aux environs de 10H du matin », informe-t-il.

A en croire le préfet, il a fallu faire intervenir les machines pour pouvoir extirper la dépouille de la jeune dame aux alentours de 18H.