Une manifestation des jeunes dispersée à coups de grenade lacrymogène à Matoto

0
722

L’atmosphère est délétère à l’instant même (9heures 50) à Matoto Khabitaya entre agents des forces de l’ordre et jeunes manifestants. A l’origine, la colère des jeunes du quartier face au noir qu’ils broient depuis quelques semaines. Ce qui les a emmenés à protester pour exiger le retour du courant électrique dans leurs lampes.

Alors que leurs émissaires sont en négociations avec le Haut représentant du chef de l’Etat, ces jeunes ont été agréablement surpris de se voir dispersés à coups de grenade lacrymogène. Karifa Kourouma, un des manifestants dit avoir vu même un gendarme faire usage d’arme à feu. Citant ses amis, notre interlocuteur déclare avoir été informé qu’un des manifestants a été blessé par balle.

Toutefois, les grognards soutiennent mordicus qu’ils manifesteront jusqu’au retour du transformateur qui alimente le quartier. Pendant ce temps, la route menant chez Claude Kory Kondiano reste carrément quadrillée.