Urgent-Conakry : l’opposant Cellou Dalein interdit de quitter l’aéroport (sources)

2288

Le président de l’UFDG et principal opposant au régime en place, Cellou Dalein a été empêché par la police de l’air et des frontières de quitter, dans la soirée de ce mercredi 30 décembre, l’aéroport de Conakry. Alors qu’il s’apprêtait de rallier Bamako où il entendait prendre part aux obsèques de l’opposant malien Soumaïla Cissé, président de l’URD, via Dakar, nous rapporte une source aéroportuaire ce soir.

Selon une vidéo circulant sur la toile, l’on aperçoit le candidat malheureux de la présidentielle du 18 octobre, Cellou Dalein, déclarer devant un groupe de journalistes qu’il a été empêché de quitter ce soir Conakry par la police.

S’agissant de la possible confiscation de son document de voyage, il affirme clairement qu’il n’a même pas pu remplir les formalités bien qu’il eût envoyé plus tôt  son passeport à cet effet.

Interrogée par Guinéenews, Nadia Nahman, cheffe de Cabinet de Cellou Dalein Diallo a confirmée l’information en ces termes : « je confirme qu’il a été empêché de sortir. Il devrait se rendre via air Sénégal à Bamako aux obsèques de son frère et ami Soumaila Cissé. Mais on lui a dit qu’il ne peut pas sortir du territoire national. »

Par ailleurs, à en croire certaines sources relayées par la presse malienne, l’ancien président de la commission de l’UEMOA et président de l’URD, Soumaïla Cissé décédé le 25 décembre dernier, pourrait être inhumé le vendredi 1er janvier 2021 à Bamako.

Avant le président de l’UFDG, Sidya Touré et Mohamed Tall de l’UFR, Ibrahima Abé  Sylla de la NGR ont été empêchés de sortir du pays et leurs passeports saisis. Récemment, c’est l’épouse de Cellou, Halimatou Dalein Diallo, ou encore l’artiste Thierno Mamadou Bah, qui ont été bloqués à l’aéroport de Conakry.

 

 

Facebook Comments