Urgent-Guinée : Koundouno et Ibrahima Diallo quittent la prison, mais restent sous contrôle judiciaire  

0
575
FNDC, Sano, Koundouno, Badra Koné, Bill de Sam

Placés sous mandat de dépôt lundi 09 mars, Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo sont désormais libres après une décision du tribunal de Mafanco sur l’ordonnance qui les a envoyés à la Maison centrale. Les deux lieutenants d’Abdourahmane Sanoh restent néanmoins sous contrôle judiciaire. Ils devront se présenter une fois par semaine au juge d’instruction.

Juste après leur emprisonnement à la Maison centrale de Conakry, les avocats de Koundouno et Diallo avaient attaqué l’ordonnance de placement en détention.

Il faut signaler qu’ils sont poursuivis pour outrage à agents ; violences et voix de fait ; production, diffusion et mise à disposition d’autrui de données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publique.