Urgent-Guinée/télécoms : l’ARPT ferme les locaux de Cellcom à Conakry

0
813

Ce n’est pas une bonne nouvelle pour la téléphonie en Guinée. Les bureaux de l’opérateur téléphonique, Cellcom, ont été fermés ce jeudi 8 octobre par l’Agence de régulation des postes et télécommunications (ARPT) pour ‘’non-paiement’’ des redevances estimées à des dizaines de milliards de francs guinéens à l’Etat, a appris Guinéenews.

Depuis plusieurs années, ils ne paient pas les redevances de l’Etat. L’argent récolté du trafic national et international n’est pas versé à l’ARPT. Donc, on ne peut laisser ce genre de situations. On est d’accord que l’entreprise peut être en difficulté. Mais l’argent qu’elle récolte, doit revenir au propriétaire”, nous a confié un haut responsable de l’ARPT.

Aujourd’hui, affirme notre source, Cellcom doit plus de 140 milliards GNF à l’Etat guinéen et à l’ARPT.

La fermeture des locaux de l’entreprise intervient après le dépôt de plusieurs courriers de rappel, rappelle notre source.

On leur a dit de payer le trafic national et international qui fait 7 milliards, ils disent qu’ils ne peuvent pas payer cela aujourd’hui. Pour le solde de 140 milliards, l’ARPT demande son paiement dans une échéance qui ne dépasse pas 2021”, nous précise notre interlocuteur.

Dans le souci de recouper cette information, la rédaction a joint un cadre de Cellcom qui a confirmé la fermeture des locaux de la société mais il dit ignorer les raisons.

Pour le fonctionnement de l’entreprise, l’ARPT a laissé un service minimum : “ seuls l’administration, les finances et les services qui sont fermés. La technique fonctionne.”