Urgent: le centre-ville de Kaloum en ébullition ce lundi suite aux mouvements des élèves

0
913

L’atmosphère est invivable dans la matinée de ce lundi 3 décembre dans le centre-ville de Kaloum, siège de la Présidence et de l’essentiel de l’administration publique. Et pour cause, les élèves du lycée 28 septembre, réclamant le retour de leurs enseignants en classe, ont érigé des barricades au carrefour menant à la Sûreté urbaine de Conakry et au Port autonome de Conakry via la Cité des Chemins de fer et Coronthie où ils ont brûlé des pneus, avant d’être dispersés à coups de grenades lacrymogènes.

Comme par contagion, le phénomène s’est vite transporté dans plusieurs autres concessions scolaires, notamment à l’école élémentaire et au lycée Château d’eau d’Almamya, à l’école primaire de la Gare, ainsi qu’à Manquepas. Et au niveau des différents carrefours, un déploiement des agents des forces de l’ordre est perceptible là.