Urgent: les travailleurs du port de Conakry dispersés à coups de gaz lacrymogènes

septembre 10, 2018 2:30
0

Les travailleurs du PAC (Port Autonome de Conakry) ont été dispersés ce lundi 10 septembre à coups de gaz lacrymogènes alors qu’ils étaient regroupés dans l’enceinte de la Direction nationale à Kaloum, a-t-on constaté sur place.

Dans la foulée, le chef de la délégation syndicale du PAC, Cheick Touré a dénoncé une violation «grave» des droits des travailleurs. «Nous sommes engagés à aller jusqu’au bout. Le Port de Conakry est un patrimoine national. Les forces de l’ordre sont rentrées dans les bureaux pour faire sortir les travailleurs. Le port Autonome de Conakry appartient à tous les guinéens», a-t-il lancé.

 Au moment où nous mettons cette dépêche en ligne, les travailleurs se  dirigeaient vers la Bourse du Travail, le siège de la CNTG (Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée).

Nous y reviendrons !