Urgent TPI Mafanco : 8 mois de prison requis contre sept syndicalistes (Procureur)

0
577

Le procès des enseignants syndicalistes est rentré dans la phase des plaidoiries ce vendredi 17 janvier au Tribunal de Première instance (TPI) de Mafanco.

A peine entamées, le procureur a requis 8 mois de prison contre chacun des sept avec une amende de 500 mille francs guinéens pour chacun. Par contre, il a demandé la relaxe de trois autres pour « délit non constitué ».

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, les avocats de la défense continuent leurs plaidoiries.

Il faut par ailleurs rappeler que le procès du premier secrétaire général adjoint du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) n’a pas encore débuté.

A noter que ces enseignants syndicalistes sont accusés de « coups et blessures volontaires, injures et  menaces » contre le proviseur du Lycée Bonfi Alhassane Bérété. Une accusation qu’ils ont rejetée en bloc.