Vent de panique à Boké : les activités économiques paralysées

0
681
Image d'archive

Depuis la tenue du scrutin présidentiel du 18 octobre, la situation sociopolitique est très tendue à Boké, une ville minière située à plus de 300km, au nord-ouest de la capitale Conakry. En attendant la proclamation des résultats globaux provisoires par la CENI, c’est une véritable psychose généralisée qui commence à s’installer dans la cité.

A Tamakènè, un secteur du quartier Baralandé, situé à 7 kilomètres du centre-ville de la commune urbaine, 3 boutiques ont été incendiées par des inconnus dans la nuit du mercredi à jeudi 22 octobre. De peur d’être attaqués de nouveau, les commerçants sont en train de regrouper leurs marchandises pour les amener chez eux.

Quant aux consommateurs, ils ne savent plus à quel saint se vouer pour assurer leur provision quotidienne en denrées de première nécessité.

« J’ai trouvé ma boutique complètement brûlée par des inconnus hier nuit. Je n’ai rien pu récupérer. Tout y a été consumé par les flammes », a déclaré Mamadou Alpha triste Assis devant sa boutique.

Depuis la matinée de ce jeudi, les activités économiques sont totalement paralysées, dans la commune urbaine de Boké.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.