Vers la formation d’un bloc entre Sidya Touré, Lansana Kouyaté et Dr Ousmane Kaba

février 19, 2019 7:20

Le leader du Parti des démocrate pour l’espoir (Pades) a reçu ses homologues de l’Union des forces républicaines et du Parti de l’espoir pour le développement national (Pedn), au siège de sa formation politique sise à Nongo, dans la commune de Ratoma, à Conakry.

Une rencontre qui est la suite logique des échanges que Dr Ousmane Kaba, Sidya Touré et Lansana Kouyaté ont eus en Europe, séparément. Aujourd’hui tous au pays, l’occasion est donc opportune que les trois hommes politiques se rencontrent pour harmoniser les idées. C’est du moins l’information à nous confiée par le responsable de la Communication du parti de l’ancien Premier ministre Lansana Kouyaté.

« Il y a eu des échanges entre le président Sidya Touré et le président Lansana Kouyaté en Europe. Mais c’est la première fois que tous les leaders se rencontrent à Conakry pour discuter directement en face », plante François Bourouno en guise de décor.

Selon notre interlocuteur joint au téléphone, il y a un projet de déclaration qui avait été renvoyé en relecture au niveau des QG de ces trois partis politiques. « Donc, aujourd’hui, il était question d’harmoniser les commentaires de ces différents QG en vue de sortir un texte final », clarifie-t-il tout en faisant noter des avancées significatives sur ce texte, avant de rassurer que certainement dans les prochains jours ou même les prochaines heures, les trois partis engagés dans cette démarche vont procéder à une déclaration finale qui va être signée par les différents partis membres.

D’ici-là, François Bourouno trouve que les chances sont élevées qu’un bloc politique voie le jour entre l’Ufr, le Pedn et le Pades.

Par la rencontre de ce mardi, le président du Pades, Dr Ousmane Kaba porte-parole de la circonstance des trois leaders a déclaré vouloir approfondir la démocratie en Guinée. « Nous sommes à un tournant historique aujourd’hui. Et il est très important que nous puissions peser sur des décisions. Nous voulons promouvoir le développement économique et social de notre pays. D’une manière plus pratique, nous voulons être un espace de solidarité », a-t-il défini comme ambition.