Vers la tenue de la 1ère édition du SIAPRAG: le comité d’organisation fait le point des préparatifs

mars 26, 2019 8:53

La première édition du Salon International de l’Agriculture de la Pêche et des Ressources Animales de Guinée (SIAPRAG) se tiendra du 12 au 16 juin 2019 à Conakry. En marche vers cette manifestation d’envergure nationale, les membres du Comité d’organisation ont eu une séance de travail ce mardi 26 mars au ministère de l’Agriculture.

La rencontre a mobilisé des représentants des différents ministères impliqués dans l’organisation, notamment des cadres venus de l’Agriculture, de l’Environnement, de l’Elevage ainsi que de la Pêche. Il était question pour eux de faire le compte-rendu des précédentes réunions tenues par le Comité d’organisation, de recevoir les observations des uns et des autres, de les partager avec tout le monde afin de se proposer de nouveaux programmes à suivre.

La démarche vise à combler le vide dans le retard de la Guinée dans la valorisation du potentiel agricole dont elle dispose. « Il était donc pressant d’organiser une plateforme d’échanges pour mieux présenter ce potentiel, inviter d’autres acteurs à regarder ensemble ce potentiel et réfléchir à comment le valoriser », a motivé le président du Comité d’organisation, à l’ouverture des travaux.

Pour sa part, Dr Nfamara Conté, Secrétaire Général du ministère de l’Agriculture et par ailleurs Coordinateur Général du SIAPRAG, a fait remarquer l’énormité des enjeux liés à cette organisation. En ce sens, dit-il, que l’agriculture reste l’activité qui occupe plus de 70%  de la population guinéenne.

« Cette agriculture qui génère de la richesse, de l’emploi, quand elle n’est pas visible, il y a quelque chose qui manque. C’est pourquoi nous avons pensé, avec l’appui du CIGEX, qu’organiser un salon à l’échelle internationale servirait à donner beaucoup plus de visibilité à notre agriculture. C’est pourquoi cette initiative est née. Et elle est accompagnée par le président de la République, le Pr Alpha Condé, avec l’accompagnement du gouvernement du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana. C’est un événement de taille. Et nous pensons le réussir pleinement », a rassuré Dr Nfamara Conté.

A en croire le Secrétaire Général du ministère de l’Agriculture, ce rendez-vous de Conakry favorisera la visibilité de l’agriculture du pays et offrira l’opportunité aux autres acteurs du développement agricole, notamment les producteurs, les transformateurs et ceux qui commercialisent d’échanger avec le monde extérieur, tout en leur donnant l’opportunité de se s’offrir des marchés et de bénéficier des avancées de cette agriculture.

« Ce potentiel, on va le revaloriser. On va faire en sorte qu’il se traduise en richesse, qu’il serve aux Guinéens et qu’il soit traduit en quelque chose de concret qui sera vendu à l’extérieur. Ce qui sous-tend que la modernisation y a une grande place. Parce qu’il nous permettra d’être au faîte de ce qui se passe de par le monde dans le domaine agricole », a-t-il affiché.

Prenant part à la réunion, Hadja Fatou Aribot, Coordinatrice du pool Pêche du SIAPRAG a évalué tout l’intérêt que son département accorde à ce salon qui réunit des secteurs de plusieurs entités.  « Le département de la Pêche a beaucoup à gagner par rapport à ce Salon International qui, en plus de la Pêche, regroupera des cadres de l’Agriculture, de l’Environnement, de l’Elevage. Ce qui favorisera des échanges et fera que les acteurs guinéens de ces différents secteurs puissent être connus à l’échelle internationale à travers les contacts qu’ils vont nouer forcément », a déclaré la Coordinatrice du pool Pêche de l’événement.

A travers cette organisation, Malick Koly, Directeur Général du Centre International Guinéen d’Expositions (CIGEX), initiateur du projet, entend faire de la Guinée une destination du monde agricole, tout en faisant en sorte que le pays soit régulièrement cité en raison de toutes les potentialités dont il regorge en matière agricole, à l’image de la Semaine verte à Berlin, du SIAM au Maroc et du SARA à Abidjan, entre autres.

« Voilà pourquoi nous allons étaler toute notre énergie à l’échelle nationale et à promouvoir le salon à l’internationale », a indiqué M. Koly dont la structure s’inscrit dans la logique de dynamiser tous les secteurs porteurs de croissance à travers des rencontres professionnelles, des plateformes d’échanges et la mise en relation d’affaires. Ce qui reste le cœur de métier du CIPEX.

Une trentaine de pays vont rallier Conakry à la faveur de cette première édition, dont la France, la Biélorussie, la Chine, le Maroc, l’Italie, l’Egypte, le Nigeria et la Turquie.