Vers le redémarrage du projet d’exploitation du minerai de fer des monts Nimba de la SMFG

0
972

La Société des Mines de Fer de Guinée (SMFG) a ouvert vendredi 07 février 2020, les consultations du public sur le redémarrage du projet d’exploitation du minerai de mines de fer des Monts Nimba. L’objectif de cette rencontre d’information et d’échanges est de présenter le projet, faire le point sur le processus de l’étude d’impact environnemental devant aboutir au redémarrage effectif dudit projet.

Devant les autorités gouvernementales, les acteurs du secteur minier guinéen et les partenaires techniques et financiers, la Société des Mines de Fer de Guinée passe ainsi en revue les tenants et les aboutissants de son projet d’exploitation. La démarche s’inscrit dans le cadre de la transparence dans les différentes actions prônées par la Direction Générale de la SMFG et du respect du code minier en vigueur en République de Guinée.

Rappelant l’importance de l’exploitation du minerai des Monts Nimba dans son discours de bienvenue, le Président Directeur Général de la SMFG a indiqué que ce projet représente une fabuleuse opportunité pour la Guinée. Mamady Youla soutient que les activités permettront de générer des revenus importants tant pour la région d’exploitation que pour l’économie guinéenne en général avant de signifier que les opérations sur le terrain prendront en compte l’amélioration de la protection de la réserve de la biosphère des Monts Nimba et de sa diversité environnementale.

La question environnementale a été la principale problématique abordée lors des consultations de Conakry. Une aubaine pour Jamison Suter Responsables des questions environnementales de la SMFG de faire part des dispositions envisagées par sa société. Il s’agit entre autres de minimiser tout impact relatif aux explosions ; de prévoir un pourvoyeur suspendu afin de faciliter l’acheminement du minerai par endroit ; d’installer des barres terrestres pour éviter de bloquer les endroits où migrent les chimpanzés d’une manière naturelle. Cette panoplie de mesures vise à permettre aux animaux vivant dans les vallées d’être à l’écart des perturbations et de mieux se déplacer pour leurs alimentations.

Les consultations ouvertes au compte du redémarrage de l’exploitation du minerai de fer des Monts Nimba par la SMFG constituent une étape classique dans le développement des projets miniers. Elles favorisent la mise à jour de l’étude de faisabilité, précisément en ce qui concerne la partie environnementale. Représentant son Ministre, le Secrétaire Général du département des Mines et de la Géologie a précisé que les études relatives aux questions environnementales ne doivent pas être un handicap pour le développement économique de la Guinée. Le Chef de Cabinet du Ministère de l’Environnement, des Eaux et Forêts pour sa part a salué la relance des activités au compte de ce projet avant de rassurer que son Ministère s’engage à apporter son appui fondamental afin que cette étude d’impact se réalise selon les meilleures pratiques internationales et en toutes transparence.

Il est à retenir que le redémarrage du projet d’exploitation du minerai de fer des Monts Nimba devra engendrer des avantages nécessaires tel que :

  • Le paiement des taxes/impôts et redevances à l’Etat guinéen ;
  • La création des opportunités d’activités commerciales locales ainsi que des opportunités d’emploi ;
  • Rehausser la formation de la main d’œuvre locale, l’intégration économique sous régionale et le renforcement de la conservation des aires protégés.

Cet exercice qui a débuté par Conakry devrait se suivre dans les jours à venir à l’intérieur du pays précisément en région forestière.