Vers les législatives : Kory Kondiano invite les acteurs politiques à policer les débats

0
433

« Il faut que ceux qui cherchent à accéder démocratiquement au pouvoir d’Etat comprennent que cela se fait au moyen d’un débat d’idées et non d’un combat d’épée »

La session budgétaire au compte de l’année 2019 a été clôturée ce 24 décembre dans un tohu-bohu indescriptible au Palais du peuple, siège de l’Assemblée nationale. Les députés de l’opposition ont perturbé la cérémonie de clôture pour réclamer leurs primes bloquées depuis des mois.

A cause de ces perturbations, les différents discours n’ont pu être prononcés. Ce sont les copies qui ont été finalement distribués aux médias présents dont Guinéenews.

Dans son allocution, le président de l’Assemblée Nationale a mis l’accent sur la tenue des prochaines législatives dont le sujet alimente à foison tous les débats sur la cité.

A cet effet, Claude Kory Kondiano a invité les acteurs politiques à privilégier « un débat civilisé « afin d’épargner le pays du Chaos.

« Pour préserver notre pays de tout ce qui peut être de nature à opposer dangereusement ses habitants pour le déstabiliser, nous avons intérêt à privilégier, sur ces questions, un débat civilisé, fait d’arguments convaincants.

J’invite donc tous les acteurs politiques et sociaux à renoncer à la violence ainsi qu’aux déclarations triomphales mensongères. Je les invite à privilégier le dialogue pour trouver ensemble les vraies solutions aux problèmes du pays. Il faut que ceux qui cherchent à accéder démocratiquement au pouvoir d’Etat comprennent que cela se fait au moyen d’un débat d’idées et non d’un combat d’épée », a lancé le président du Parlement.

Faut-il par ailleurs souligner que le président Kory Kondiano a abordé cette question des législatives au lendemain de la décision de l’opposition d’empêcher la tenue du scrutin à la date du 16 février prochain.