Vie politique : Plusieurs cadres de la société civile adhèrent à l’Union des Forces Républicaines

août 5, 2018 12:22
0

Après l’adhésion récente de plusieurs ressortissants de la région forestière et des cadres venus d’autres partis politiques, l’Union des Forces Républicaines a enregistré de nombreuses autres adhésions des cadres membres d’une plate-forme de la société civile, à l’assemblée générale du parti tenue, samedi 04 août, à son siège national sis à Matam.

Le député Saikou Yaya Barry qui a présidé la rencontre a d’abord annoncé le retour du président de l’UFR, Sidya Touré, d’une mission dudit parti en France et aux Etats-Unis. Annonçant l’arrivée des nouveaux adhérents, le député a fait savoir que l’UFR est un parti incontestablement transversal et celui de tous les Guinéens. « Il faut ensemble construire le pays. Mais pour cela, il faut un guide et le guide ne peut sortir que de quelque part pour servir tout le monde. Ce guide, c’est Sidya Touré », a souligné Saikou Yaya Barry.

Il est ensuite revenu à Tanoundi Bangoura, président de l’Union nationale des jeunes pour l’émergence de la Guinée, une plate-forme de la société civile, d’expliquer les motifs de leur décision d’adhérer à l’UFR en ces termes : « Aujourd’hui, nous sommes installés dans les 33 préfectures et les 5 communes de la ville de Conakry. Considérant l’expérience politique et administrative du président Sidya Touré et le projet de société du parti, nous sommes convaincus à plus d’un titre d’intégrer cette famille de l’Union des Forces Républicaines. Nous savons que l’heure est grave, il faut le président Sidya Touré pour changer le système corrompu, il faut le président Sidya Touré pour rendre la justice indépendante et impartiale. Nous avons besoin que la justice soit au service des citoyens. Rien ne peut se faire sans la justice. Raison pour laquelle, nous ne restons pas les bras croisés face au naufrage de notre pays. Cette plate-forme va essayer de programmer une assemblée nationale, vous allez voir spécialement la plate-forme au siège de l’UFR à Conakry. Nous allons inviter nos représentants à l’intérieur du pays, les coordinateurs viendront pour qu’ensemble, nous ayons la même vision pour la conquête du pouvoir en 2020. Il est important au sortir de cette assemblée que chacun de nous parte à la recherche des militants pour répondre aux attentes du président du parti. Je remercie le président Sidya Touré, le combattant, ce technicien aguerri, qui a pu laisser tout pour que le quotidien des Guinéens puisse être amélioré. Il faut que nous le soutenions. Il est très possible qu’on surmonte les difficultés liées aux mascarades électorales, il est possible que nous rentrons à Sekhoutouréya haut la main en 2020. »

C’est à la suite de cette intervention que  les membres d’un autre mouvement de soutien à l’élection de Sidya Touré, « mouvement 2020 », ont été présentés.

Au total, des noms  de plus d’une vingtaine de nouveaux adhérents ont été cités sous les ovations de l’assemblée.