Vie politique : Sidya Touré montre la voie de démission à ses militants en manque d’engagement

septembre 8, 2019 12:45

« Je dirai que l’engagement est l’élément de base de notre combat. Vous ne pouvez pas être dans un parti politique, et surtout y assumer des responsabilités, si vous n’êtes pas engagés. Cela ne sert à rien. C’est la raison pour laquelle je dis de la manière la plus claire: ceux qui estiment qu’ils ne peuvent pas s’engager pour des raisons que le parti fonctionne aujourd’hui n’ont qu’à se démettre. N’entrez pas dedans, parce que c’est un engagement ».

Ces propos sont du président de l’Union des forces républicaines tenus samedi 7 septembre 2019 qui s’adressaient aux militants « inertes » de sa formation politique, au siège national de son parti, à Matam, dans la commune du même nom, à Conakry.

Rappelant aux et aux autres que l’engagement est un combat, Sidya Touré a indiqué avoir à combattre -avec ses lieutenants- les forces du mal qui ont fini de détruire ce pays et qui veulent persévérer.

« Nous devons combattre cela, pour des raisons évidentes. Il s’agit de notre pays. Mais il s’agit également de l’intérêt du futur de nos frères, de nos enfants. Ce pays ne peut pas continuer sur cette voie. Donc, l’engagement politique, c’est pour cela. Ce n’est pas pour mettre quelqu’un au pouvoir et le maintenir là. On vient en politique avec des idéaux, avec des objectifs, avec des rêves, si possible même avec une vision. Quand on n’en a pas, il faut arrêter. La Guinée ne fonctionne pas pour le compte d’un homme », a enseigné le président de l’UFR.