Ville morte: bilan mitigé au grand marché de Madina

novembre 7, 2018 12:17
0

Le mot d’ordre de « ville morte » appelé par l’opposition républicaine ce mercredi 7 novembre, a affecté le marché de Madina, le plus grand du pays, a-t-on constaté sur place.

A l’intérieur du marché, tous les centres commerciaux ont préféré fermer leurs portes pour répondre à l’appel des opposants. Les grands magasins grossistes sont également restés fermés.

Seuls les étalagistes et les femmes vendeuses ont ignoré cette consigne de journée « ville morte ». A la  gare routière de Madina, les chauffeurs attendent leurs passagers. Au marché «Avaria», l’appel à une opération ville est quasiment boudé.