Viol collectif à Diecké : Six personnes inculpées et transférées à la justice de paix de Yomou

0
387
Justice de Paix de Yomou

Le commissariat frontalier de Diécké vient de procéder au transfert de six présumés violeurs à la justice de paix de Yomou, ce mercredi 18 novembre 2020.

Une fille âgée de 20 ans a été violée dans la nuit du 11 novembre 2020 par six jeunes respectivement âgés de 18 à 27 ans.

Selon nos sources d’information, l’acte s’est déroulé aux environs de 20 heures derrière le lycée central de Diécké.  Notre rapporte que la jeune fille vivait avec trois de ses violeurs.

C’est ainsi constatant l’infidélité de la fille, ils ont décidé de se venger sur elle en invitant trois autres personnes. C’est à cet effet qu’elle a été piégée par l’un d’entre eux pour un rendez-vous comme d’habitude.

Des informations reçues auprès de plusieurs sources contactées par notre rédaction, les six violeurs ont abusé sexuellement sur leur victime laissant des blessures sur elle.  Par la suite, elle a été admise dans une clinique de la place pour des soins.

Mais vu la gravité des blessures, elle a été finalement transférée à Nzérékoré d’où sa prise en charge a été possible par les structures de protection de droits des jeunes filles de l’UNICEF.

La police frontalière de Diécké que nous avons contactée, a confirmé avoir reçu une plainte de la part des parents de la victime. A en croire le policier qui suit le dossier, dans un premier temps, les violeurs n’ont pas reconnu les faits mais avec beaucoup de stratégies et des preuves telles que la vidéo de la scène filmée, ils ont finalement reconnu les faits.

Ainsi, conformément à la loi de la détention, les violeurs ont été transférés à la justice de paix de Yomou.  A cet effet, le juge de paix  Lansana Cissé a confirmé la présence effective des six personnes accusées de viol avant de dire que les enquêtes sont en cours

A suivre