Viol sur mineur et détention illégale d’arme : Deux militaires condamnés, à Kindia

août 8, 2018 1:56
0

Deux militaires de l’armée guinéenne, respectivement en service à la préfecture de Mandiana et à la sous-préfecture Madina-Oula, poursuivis par le tribunal militaire en formation spéciale de Kindia pour des faits de viol et de dissimulation d’arme et de munitions, ont été condamnés, à Kindia. La sentence de ce procès a été prononcée ce mardi 7 août 2018, a constaté la rédaction locale de Guinéenews©.

Le tribunal militaire statuant publiquement, contradictoirement en matière correctionnelle et en premier ressort après  en savoir délibéré a déclaré le sous-lieutenant Mohamed 1 Camara coupable des faits de viol sur mineur et pour la répression il lui a condamné à 10 ans d’emprisonnement dont 5 assortis de sursis et au paiement d’un montant de 10 millions de francs guinéens.

Les faits de ce crime odieux se sont passés le 10 juin 2018 auprès du camp Samoreya. Selon les explications du ministère public à la barre, le nommé sous-lieutenant Mohamed 1 Camara a commis ce délit ce jour aux environs de 20 heures sur Yarie Sylla. Toujours à en croire les plaignants, cette  jeune fille âgée de 12 ans était en train d’attendre ses sœurs quand ce militaire est venu lui prendre et l’amener dans un bâtiment inachevé pour commettre ce crime.

Quant au second accusé, le capitaine Abdourahamane Camara en service à la ligne rouge à la frontière dans la sous préfecture de Madina-Oula, ancien garde présidentielle dans les années 1996, il a reconnu les faits qui lui sont reprochés, car selon lui, c’est son état de santé ces derniers temps qui ne lui a pas permis de déposer cette arme de guerre de marque PMAK même si tout laisse à croire qu’il l’a gardé pour d’autres fins. Malgré ces différentes explications, le capitaine Abdourahamane Camara n’a pas échappé dans les liens de la culpabilité, car le tribunal militaire lui a reconnu coupable pour des faits de dissimulation d’arme de guerre et de munition ; et pour la répression, il lui a condamné à 1 an d’emprisonnement et au paiement d’une amende de deux millions de francs guinéens.

« Le tribunal militaire, après en avoir délibéré, déclare le sous lieutenant Mohamed 1 Camara coupable des faits de viol sur mineur , et pour la répression, le condamne a 10 ans d’emprisonnement dont 5 assortis de sursis, et sur l’action civile reçoit la constitution de la partie civile Yarie Sylla, litige partiellement fondé condamne en conséquence le sous lieutenant Mohamed 1 Camara  au paiement de la somme de 10 millions de francs guinéens en réparation des préjudices subits, le tout en application des articles 268, 269 du code pénal, 23, 161 du code de justice militaire, 6 et 548 du code procédure pénale, et après en avoir délibéré, déclare capitaine Abdourahamane Camara   coupable des faits de dissimulation d’arme et de munitions en application des articles 233 du code justice militaire, 117 du code pénal, 548 du code procédure pénale, pour la répression condamne le capitaine Abdourahamane Camara a 1 an d’emprisonnement et au paiement d’une amende de 2 millions de francs guinéens », a déclaré Saidou Diallo, président du tribunal de première instance de Kindia

A préciser que ces condamnés ont un délai de  15 jours pour faire appel du jugement rendu par le tribunal.