Le parlement de l’UE appelle les Etats membres à suspendre la fourniture de tout matériel de sécurité et de répression à la Guinée

0
305

Dans une proposition de résolution suscitée par la situation politique en Guinée, le parlement européen vient de demander à l’Union Européenne  et à ses États membres « de suspendre tout financement et toute fourniture de matériels de sécurité et de répression aux forces de sécurité de Guinée Conakry ».

Déplorant les cas de morts, de blessés et de « déplacés » enregistrés  dans la répression des manifestations du FNDC contre le projet de réforme constitutionnelle, le parlement a également invité l’Union Européenne et ses États membres à accroître leur soutien financier ainsi que leur aide humanitaire, afin de répondre aux besoins urgents de la population guinéenne,  notamment des personnes déplacées.

Le parlement demande aussi que  l’aide de l’Union et de ses États membres soit [désormais] fournie sous forme de subventions, plutôt que sous forme de prêts afin de ne pas alourdir la charge de la dette; déplorant au passage  que la majorité des États membres de l’Union n’aient pas atteint l’objectif consistant à consacrer 0,7 % de leur RNB à l’aide publique au développement et que certains aient même baissé leur pourcentage d’aide au développement. Le parlement  déplore aussi la non-participation de certains États membres aux programmes d’aide alimentaire…