Violences à Kankan : le président de la Ligue guinéenne des droits de l’homme réclame justice pour les victimes

0
581

Le président de la ligue guinéenne des droits de l’homme en séjour à Kindia a condamné avec fermeté ce vendredi les actes de violences survenus la semaine dernière à Kankan.

Maitre Kpana Emmanuel Bamba a, à cet effet, demandé à la justice d’ouvrir une information judiciaire afin de situer les responsabilités et condamné les auteurs de ces violences.

« S’attaquer à des innocentes personnes pour leurs biens tels que le commerce, les boutiques, le siège des partis politiques, je pense que ce sont des actes de violences de trop. Et par conséquent, je demande à la justice d’ouvrir une information judiciaire si ce n’est pas d’ailleurs le cas, pour que les responsabilités soient situées et que justice soit rendue », a dit Kpana Emmanuel Bamba.

Par la même occasion, il invite l’Etat à sortir de son mutisme et appeler les citoyens à la retenue pour éviter que ces actes de violences ne se répètent dans d’autres villes du pays.

Il ne s’est pas limité qu’à cela. Il demande aux victimes de ces violences de se calmer et porter plainte contre leurs présumés auteurs.

« Si on peut considérer les partis politiques, des militants comme étant des adversaires, ils ne sont pas des ennemis pour qu’on puisse arriver à ces actes ignobles des violences. C’est pourquoi nous condamnons avec fermeté ces actes de violences qui n’ont pas leur place dans nos sociétés. Si l’Etat n’a pas réagi, nous pensons que ce n’est pas normal. Donc, il faudrait qu’à travers un communiqué qu’il fasse une déclaration sur le sujet mais je demande aux victimes de se ressaisir », a ajouté le président de la ligue guinéenne des droits de l’homme.