Violences à Kindia : ces accusations de Cellou Dalein à l’encontre d’Alpha Condé

octobre 20, 2018 8:30
0

« L’outil de travail d’Alpha Condé c’est la division ».

S’exprimant ce samedi sur les violences enregistrées dans la préfecture de Kindia, le leader de l’opposition de l’UFDG a accusé le président Alpha Condé d’en être responsable. Pour Cellou Dalein Diallo, il n’y a pas de doute, c’est Alpha Condé qui est à l’origine de tout ce qui arrivé à Kindia. « C’est lui qui a manipulé El hadj Mamoudou, c’est lui qui a manipulé El hadj Sékhouna pour qu’ils prônent les discours dévastateurs parce qu’il s’est rendu que l’UFDG est en train de réaliser des performances extra ordinaire en Basse Guinée », entame l’opposant.

« Face à cette situation, poursuit-il, Alpha condé s’est dit, il faut qu’on arrête cette dynamique. Le moyen, c’est quoi ? C’est la division, c’est de transformer le conflit politique qui existe entre le RPG qui vole nos suffrages et nous qui revendiquons la vérité des urnes, en conflit ethnique entre soussou et peulh. C’est Alpha qui est à l’origine des violences à Kindia et personne d’autre. »

Il accuse également le président Alpha Condé d’avoir commandité l’attaque de la maison de sa belle-famille Kindia. Pour lui, la raison est simple. C’est parce qu’Alpha Condé pense qu’il va casser mon moral et celui de mon épouse. Mais il s’est trompé. Nous allons continuer le combat » promet le leader de l’UFDG qui rappelle que sa propre maison a été pillée, mais cela ne lui a pas fait fléchir.

S’adressant aux populations de Kindia, Cellou Dalein a exprimé sa solidarité à l’endroit de tous ceux qui ont été éprouvé et dont les biens ont été détruits.  Pour lui, avant l’arrivée d’Alpha Condé, tous les citoyens guinéens vivaient paisiblement à Kindia. Pour preuve, argue l’opposant « les 55 % qu’Abdoulaye Bah a obtenu à Kindia, c’est tous les citoyens de la ville qui ont apprécié son travail en tant que président de la délégation spéciale. C’est Alpha Condé qui a transformé ça en conflit ethnique. Le problème de la Guinée c’est Alpha Condé », insiste le chef de file de l’opposition.

Par ailleurs, l’opposant a dans son allocution informé l’assistance d’une éventuelle attaque de sa maison à Dixinn dont le principal artisan serait son ancien député Aboubacar Soumah.

« Sous la bénédiction d’Alpha Condé, les attaques de ma maison à Dixinn se préparent, avec comme artisan et acteur Aboubacar Soumah, soi-disant que nous avons réuni les jeunes de l’axe pour agresser des citoyens de Dixinn. Mais ça ne nous ébranlera pas », dira Cellou Dalein.

Pour terminer, il a demandé à ses militants de se mobiliser pour la marche du mardi 23 octobre afin qu’Alpha Condé comprenne qu’on ne peut pas infléchir notre position.

« Ce pays est le notre, nous voulons que les guinéens soient des frères, qu’il y ait le développement au profit de tout le monde », conclut-il.