voir Plus
    samedi, 17 avril 2021
    30 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Violences communautaires à Macenta : voici les causes et le nombre de victimes (Maire)

    Les violences entre Toma et Manians autour de la paternité de la ville de Macenta – au sud de la Guinée –  a fait deux morts ce samedi 26 décembre. L’information est confirmée cet après-midi à Guinéenews par le maire de la ville.

    Alors que les premières informations attribuaient la genèse de ces affrontements à la désignation du patriarche de la ville, le maire de la commune urbaine, Gnégnégo Guilavogui, a indiqué que le conflit tourne autour de la paternité de la ville. « Les Tomas disent que ce sont eux qui ont fondé Macenta alors que les Manians croient le contraire », a indiqué le maire à Guinéenews, confirmant également les deux morts.

    Sur la question de savoir si le conflit est parti du choix du patriarche de la ville, la réponse du maire a été, on ne peut plus claire : «  c’est totalement faux ! Le patriarche est nommé depuis longtemps. »

    Egalement joint au téléphone, le préfet Cheick Mohamed Diallo a aussi confirmé les cas de morts. « Nous sommes actuellement en pourparlers », a-t-il ajouté.

    Les violences intercommunautaires sont récurrentes dans la région de N’Zérékoré, de laquelle relève la préfecture de Macenta.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE