Violences post-électorales en Guinée : internet coupé depuis la nuit dernière  

0
520

En Guinée, internet est coupé depuis jeudi à 22 heures. Pour beaucoup d’internautes guinéens, pas d’accès aux sites web, ni aux réseaux sociaux. Certains parviennent quand même à utiliser des moyens de contournement pour se connecter.

Interrogés par Guinéenews, les responsables de l’Autorité de régulation des postes et télécommunication (ARPT) n’ont fait aucun commentaire sur cette coupure. Un responsable de la sécurité a néanmoins expliqué cette coupure par les violences qui ont suivi l’auto-proclamation de l’opposant Cellou Dalein Diallo comme vainqueur de l’élection présidentielle dont le scrutin s’est tenu le 18 octobre dernier. « Un candidat s’est virtuellement proclamé Président de la République et il continue à propager des messages négatifs virtuellement. Il était donc normal qu’on lui prive des moyens virtuels par lesquels il s’exprime », a-t-il dit à Guinéenews.

Suite à l’auto-proclamation de Cellou Dalein comme vainqueur de l’élection présidentielle, lundi 19 octobre, les violences ont éclaté à Conakry et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays. A côté des violences sur le terrain, les violences sont exacerbées sur internet, notamment sur les réseaux sociaux, où des internautes ont même appelé « à la guerre civile ».