Vive tension à Matoto : les rues complètement désertes avec des jeunes qui se pourchassent

0
811
Comme annoncé dans un de nos précédents articles de presse, Matoto vit au rythme d’une agitation des plus rares. Depuis le carrefour Kendéka jusqu’à la déviation, les jeunes manifestants et contre-manifestants se pourchassent.
Le tout se passe sous le déploiement des agents des forces de l’ordre et de sécurité perceptibles tout au long de la chaussée. Des coups de feu et de grenade lacrymogène se font entendre par moments. Une façon de dissuader les uns et les autres.
Sur des boutiques et magasins situés aux abords de la route, pleuvent les jets de pierres. Jusqu’au moment où nous mettions en ligne cette dépêche, aucun bien privé ou public n’était incendié comme cela se passe dans certaines zones.