Voiries urbaines: le ministre Naïté évalue le niveau des travaux de bitumage des villes de Dalaba, Pita et  Labé

0
552
Six mois après son dernier constat dans les villes de Dalaba, Pita et Labé, le ministre des Travaux publics, Moustapha Naïté, est de nouveau dans la région. Il vient toucher du doigt la réalité après la reprise des travaux en octobre dernier. Même si la reprise a été timide, Moustapha Naïté salue le niveau d’avancement et soutient que son département travaillera avec l’entreprise GUICOPRES pour s’assurer de l’arrivée des moyens financiers.

« Nous avons lancé les travaux au mois de décembre 2018 avec le Chef de l’État. Après la saison des pluies, nous sommes venus faire le constat sur l’avancement des travaux. Je dois dire que nous sommes globalement satisfaits de ce qui a été fait avant la saison des pluies à Labé, Pita et Dalaba. Labé a reçu un contrat de 15 kilomètres, Pita 13 KM et Dalaba 12,6 KM », a indiqué le ministre des Travaux publics avant de parler du niveau d’évolution: » globalement sur les 3 villes, nous avons la couche de base qui est pratiquement à 50% c’est-à-dire prête à recevoir les bitumes. Au niveau du revêtement final qui a commencé  à Labé et Pita, nous avons à peu près 16% du revêtement final. Je dois quand même marquer ma satisfaction quant au démarrage des travaux dans les 3 villes. Je dois dire que nous sommes vraiment satisfaits de ce que nous voyons sur le terrain, de la mobilisation de l’entreprise sur le terrain. Comme vous le savez, la construction des routes obéit à une certaine cadence. Il y a le terrassement, quand ça commence, il faudrait que la plateforme soit prête à recevoir le bitume, donc dégager complètement la voie. La deuxième étape c’est le niveau de base pour qu’avant de pouvoir recevoir les bitumes en dernière position et aussi les ouvrages d’assainissement qui doivent accompagner, pour que quand il pleut les eaux de ruissellement n’affectent pas la construction. Donc nous sommes heureux de constater que les trois phases sont bien respectées et que le cahier de charge est pris en compte dans le cadre de l’exécution  des travaux. »

 Plus loin, le ministre assure que son département travaillera avec l’entreprise sur des questions de finances: « Nous allons davantage continuer le travail avec l’entreprise pour nous assurer que les moyens financiers continuent à venir au moment des décomptes. »
Songoma Youssouf est le chef de mission de contrôle des voiries de Labé, Dalaba et Pita. Il explique les caractéristiques des différentes voiries: « Les voiries de Dalaba, Pita et Labé, ce sont les mêmes caractéristiques. C’est-à-dire dire une route de 7 mètres de large avec des accotements variables de 1,5 mètres de part et d’autre avec des caniveaux. En ce qui concerne la couche de base et de fondation qu’on va exécuter c’est en latérite et le revêtement de 7 centimètres d’épaisseur. »
Le financement du bitumage des voiries de ces trois villes est assuré par le Budget national de développement (BND).
Lire vidéo:
https://youtu.be/ZxFZUtVTVlI