Volontariat jeunesse : la caravane nationale citoyenne pose ses valises à Kindia

décembre 24, 2018 12:47

Lancée le samedi 22 décembre à Conakry par le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi-Jeune, la caravane nationale citoyenne poursuit sa tournée à l’intérieur du pays. C’est une initiative du département en charge de la Jeunesse, portée par l’Agence nationale du volontariat jeunesse (ANVJ. Ce lundi 24 décembre, celle-ci a regroupé à Kindia les jeunes venus des différentes régions administratives du pays.

L’objctif de cette tournée, est de promouvoir la culture de la paix, la citoyenneté, l’unité nationale, la cohésion sociale, l’environnement durable et l’esprit du volontariat pour le développement.

Prenant la  parole, le chef de cabinet du gouvernorat de  la  région de  Kindia, Amadou Ditinn Diallo, a souhaité la bienvenue à ses  hôtes : « je suis très content et heureux à la fois de recevoir ce monde du volontariat jeunesse pour passer les messages de sensibilisation en ce moment précis afin d’amener les citoyens à une culture de la paix et de la tolérance.»

Jusqu’au 5 janvier 2019, ces caravaniers sillonneront tout le pays et auront à développer sur le terrain plusieurs activités liées à la sensibilisation des citoyens.

« Selon les statistiques, la jeunesse guinéenne est composée les 60% de la population guinéenne. Ceci étant, cette caravane a été organisée en faveur des jeunes pour les jeunes et par les jeunes surtout dans son volet volontariat. Étant donné que la Guinée se trouve à un moment critique de son histoire, il conviendrait donc d’associer les jeunes qui  constituent la couche la plus vulnérable mais aussi la plus active. C’est pourquoi 50 jeunes venus des 8 régions administratives vont procéder à des séries de sensibilisation et à leur retour, ces mêmes jeunes vont restituer les enseignements reçus pendant cette tournée fondée sur le thème fondamental basé sur la cohésion sociale aux autres qui n’ont pas eu cette opportunité au niveau de la base. Cette caravane fera des actions citoyennes en termes de sensibilisation pour l’unité nationale, le civisme, la citoyenneté et la paix», a explique Cheick Kéita, facilitateur, animateur et modérateur de la caravane.

Après Kindia, les caravaniers mettront le cap sur Mamou, prochaine étape de cette tournée.