Volonté affichée du pouvoir à modifier la Constitution: Sidya Touré trouve le projet «inadmissible»

0
735

Le président Alpha Condé a affirmé le jeudi 27 juin lors du conseil des ministres qu’il « a pris acte de la volonté librement exprimée par la totalité des membres du gouvernement de s’inscrire résolument dans la dynamique du référendum pour une nouvelle constitution reflétant l’aspiration légitime du peuple de Guinée à se doter d’institutions et de lois plus adaptées à l’évolution de la situation socio-économique ».

Ces propos du Président de la République qui affichent sa volonté de faire adopter une nouvelle Constitution, en dépit des marches de protestation à Conakry et à l’intérieur du pays, ne laissent pas indifférents les opposants à son régime.

Interrogé par Guinéenews, l’ancien Premier ministre Sidya Touré trouve ce projet « totalement inadmissible ».

« Je ne crois pas que ce soit un fait nouveau. Les ministres sont des hauts fonctionnaires qui sont au service du président de la République. Je ne les vois pas dire autre chose que ce qu’ils ont dit. Le vrai problème c’est comment faire passer un projet qui est aussi décrié par le peuple de Guinée. Alpha veut faire tuer les Guinéens dans le cadre des manifestations et autres pour son seul intérêt. Sinon, je ne vois pas de quelle manière est-ce qu’après avoir échoué de faire adopter cela par quelque préfectures que ce soit, on peut continuer à s’entêter. Mais l’idée, c’est de s’abriter derrière les forces de l’ordre qui pour lui, pourraient s’en prendre aux Guinéens. Je crois que c’est quelque chose de totalement inadmissible qui n’arrivera pas », a réagi le président de l’Union des Forces Républicaines.