Votes multiples à Labé : le gouverneur Madifing et des bérets rouges mis à l’index

0
557

Au lendemain du scrutin présidentiel qui s’est tenu ce dimanche 18 octobre 2020 en république de Guinée, l’heure est au bilan de cette journée électorale ce lundi 19 octobre à Labé. C’est dans cette dynamique, que la commission électorale préfectorale indépendante (CEPI) et le principal parti de l’opposition ont bien accepté de partagent leur constat au micro de guineenews.

El Hadj Lamine Sangaré, le président de la CEPI revient sur les irrégularités décelées par son équipe. « A Garambé, il paraît qu’un des membres de la CESPI (commission électorale sous-préfectorale indépendante) a voulu ou bien a égaré, je ne sais pas quel est le terme qu’il faut utiliser ; mais qu’il avait perdu le procès-verbal (PV). Et sur le champ, après qu’on ait retrouvé le PV, l’intéressé a été suspendu. Il s’agit de Aboubacar Keita, rapporteur de la CESPI de Garambé » entame-t-il.

 Mais pas que : « il y a eu aussi dans le bureau de vote à Chaikou Baldé, un président qui a égaré aussi, car il nous a dit qu’il a reçu une enveloppe vide. On a ce cas-là en suspens ; mais heureusement comme on était au courant très tôt, pour ne pas annuler les voix de 500 électeurs, on a trouvé un compromis avec la CACV (commission administrative de centralisation du vote) en utilisant les fiches de résultats à la place du PV » précise-t-il.

Enfin, le président de la CEPI de Labé revient sur le dernier incident enregistré dans sa circonscription électorale : « il y a eu un autre incident et là c’est le président du bureau de vote qui a laissé piétiner les PV. Çà c’est au collège de Maleya. Voilà les incidents qui ont été enregistrés dans la préfecture de Labé » déclare-t-il.

Le gouverneur de la région administrative de Labé est accusé par le directeur de campagne de la fédération locale de l’UDFG d’avoir voté plusieurs fois avec une horde d’hommes en tenue.

« Thierno Aliou Mosquée, député RPG est allé voter à plusieurs endroits. Il y a des témoignages pour cela. Le gouverneur lui-même avec deux pick-up chargés de bérets rouges est allé voter dans plusieurs bureaux de vote aussi. C’est quelque chose qui est réel car les témoins sont là. Le gouverneur a voté plusieurs fois et a fait voter aussi plusieurs fois des militaires qui n’avaient pas leurs cartes d’électeurs » dénonce Mamadou Aliou Sampiring Diallo de l’UFDG.

Interpellé par guineenews, El Hadj Madifing Diané parle de désinformation. Pour le gouverneur de région qui n’a pas voulu  répondre à cette accusation, il n’est pas possible de frauder dans le fief du principal parti de l’opposition. Au contraire, selon lui,  »c’est l’UFDG qui aurait fraudé à Labé ».