Yembéring/Mali : six jeunes violent une fille de 15 ans

0

Les violences sexuelles resurgissent dans la région administrative de Labé où le dernier cas en date implique une jeune mineur de 15 ans qui aurait été violée la semaine dernière par 6 jeunes. Les faits remontent au 17 novembre 2020 quand un groupe de six jeunes garçons a réussi en pleine journée à entrainer la victime dans la chambre de l’un d’entre eux, selon nos informations.

« C’est ma femme qui m’a demandé au téléphone de rejoindre notre fille. Arrivé sur place, ils m’ont fait comprendre que ce sont des jeunes qui l’ont fait entrer dans une chambre pour abuser d’elle. Ainsi, j’ai été voir le maire de la commune rurale de Yimbéring pour lui faire part de cette situation. Comme Dieu sait faire les choses, le mercredi (c’est-à-dire le lendemain du viol) trois des jeunes violeurs ont été mis aux arrêts. Mais, ce sont seulement deux d’entre eux qui étaient impliqués dans le viol. Le troisième n’était qu’un receleur car c’est dans ça chambre que le viol a eu lieu », explique Mamadou Alimou Diallo, le père de la victime.

Pour l’heure, les autorités locales de Yembering seraient aux trousses des autres complices en cavale, ajoute le père de la victime. «Nous sommes allés donc à la gendarmerie avec ces trois jeunes et les débats ont finalement été transmis à la justice. J’aimerai que ces jeunes soient sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture. Donc, on essaie aussi de retrouver les autres mais il y a des parents qui se sont rendus à la gendarmerie où ils ont payé de l’argent tout en laissant croire qu’ils vont déposer leurs enfants. Mais jusque là, les enfants se sont pas présentés alors que les parents racontent du n’importe quoi dans le quartier », estime Mamadou Alimou Diallo.

Dans l’attente d’une suite favorable dans cet énième cas de viol, la famille de la victime n’a que ses yeux pour pleurer Et toutes les tentatives de joindre le maire de la commune rurale de Yembering par Guineenews ont été vaines. Car, malgré nos multiples appels, il n’a pas pris notre appel.

A suivre !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.