Yembeya- Kiroti: Les groupes d’autodéfense s’activent avant l’ouverture des bureaux de vote

0
564

Avant l’ouverture du vote prévu à 8 heures GMT, il y a eu une séance d’assainissement improvisée dans les quartiers Kiroti et Yembeya dans la commune de Ratoma. C’est le constat fait par Guineenews dans la zone où des jeunes s’activent à débarrasser la route des objets qui la jonchent par le fait des incidents enregistrés samedi, suite à l’appel du Fndc d’empêcher la tenue du double-scrutin.

Il fallait se frayer un passage parmi les barricades érigées le long de la ruelle qui relie l’autoroute le Prince au stade de Nongo, via le marché Yimbaya. Des gros cailloux et autres objets, nuitamment disposés çà et là sur la chaussée sont dégagés.

Un groupe de jeunes, visiblement favorables aux élections s’activent à dégager les nombreuses barricades. Avec des propos menaçants voire des injures à l’encontre de ceux qui ont profité de la nuit pour barrer le passage.

Adama Sanaba Condé fait office de meneur de ce groupe. Il se présente comme un citoyen du quartier qui est visiblement sous le contrôle des groupes d’autodéfense.

« On est en train d’enlever ces barricades et feux mis depuis 2 heures du matin par des gens mal intentionnés qui veulent empêcher coûte que coûte que les actions se tiennent dans notre quartier », répond-il au micro de Guineenews. Et d’enchaîner, l’air surexcité: « nous leur disons non. Ils ont leurs droits, nous avons nos droits. Ils disent qu’ils ne veulent pas voter, ils n’ont qu’à tester à la maison. Nous n’accepterons pas du tout qu’on vienne terroriser les citoyens dans notre quartier… »

Cette étape, bien qu’imprévue dans la loi électorale a été le passage obligé pour l’ouverture des bureaux de vote prévu à 8 heures mais qui n’ont toujours pas ouverts (8 heures 25 min). En tout cas au quartier Yembeya, les quelques électeurs du bureau numéro quatre (4) attendent encore. Sous l’œil du groupe d’autodéfense chargé de sécuriser la partie.