Yomou : interruption des cours pour fait de grève

0
531

A Yomou les cours sont été interrompus à cause du mot d’ordre de grève générale illimitée par le SLECG  ce jeudi  09 janvier.

Dans la matinée de ce jeudi, les élèves et certains  enseignants et encadreurs avaient repris le chemin de l’école dans la préfecture de Yomou, comme d’ordinaire.

Quelques heures plus tard, les  classes ont été boudées dans   l’ensemble par le personnel enseignant. Ce qui a conduit les élèves à regagner leurs domiciles.

En plus du centre-ville de Yomou, la quasi-totalité des écoles  dans les sous-préfectures ont largement observé la grève. C’est le cas de  Bowé, comme le rapporte  Youssouf Kpoghomou, professeur de français et chargé de l’orientation.

Selon lui, le personnel enseignant de Bowé soutiendrait la grève, ce quelles que soient les conséquences qui en découleront.

C’est le même  constat  à Diécké  où   les élèves sont  abandonnés à eux-mêmes dans les écoles, sans enseignants.

La sous-préfecture de Bignamou n’est pas en marge du mouvement.  Sidiki Chérif, élève en  terminale sciences sociales, ‘’ce matin nous avons remarqué la présence de trois enseignants  et nous avons étudié de 8h à 10h. Ensuite les professeurs sont rentrés.  Sur un effectif de 48 élèves, il y avait seulement 27 présents ».

A noter que les  responsables d’écoles se sont abstenus de toute réaction.