Yomou: la Maison des jeunes réquisitionnée pour servir de justice de paix

0
584

En attendant la reconstruction de la  justice de paix de paix de Yomou, qui avait été incendié dans des circonstances qui restent à élucider, c’est la  maison des jeunes de Yomou qui a été réquisitionnée pour abriter les affaires judiciaires, durant une période de 90 jours.

Vu le volume de dossiers en instance de traitement, les autorités préfectorales ont pris l’initiative de proposer trois locaux provisoires à la justice de paix. Finalement c’est la maison des jeunes qui a été  retenue pour le moment à cause de sa position, étant située au centre-ville,  a-t-on appris auprès du juge de paix de Yomou, M. Sory Keita.

Selon notre interlocuteur,  ‘’malgré la volonté des autorités administratives, son institution est confrontée à de véritables difficultés, dont entre autre le manque de robes, la pandémie qui met en cause toutes les activités mais aussi la reconstitution de certains dossiers importants.’’

Pour le directeur préfectoral de la jeunesse, Yaya Baldé, la réquisition du foyer des jeunes  a fait l’objet d’un consensus collectif d’où son hiérarchie aurait exigé  un écrit entre lui et les autorités dans lequel les activités de la jeunesse demeurent  la priorité et que les activités de la justice s’étendront juste sur 90 jours.

A noter que des missions  effectuées sur les lieux de l’incendie du palais de justice, et les recommandations qui en sont sorties, portent sur la reconstruction du palais.

Cet incendie, il faut le rappeler  s’était produit  dans la nuit du samedi 21 mars, et tout le contenu du bâtiment était parti en fumée.