Yomou: Les mesures  préventives contre le coronavirus   foulées au pied

0
1101

Les mesures préventives contre la pandémie du coronavirus édictées par les autorités guinéennes semblent totalement foulées au pied  dans la préfecture de Yomou, où les kits de lavage des mains et autre distanciation sociale sont quasiment ignorées par la majorité des habitants, a-t-on constaté sur place.

Les mesures préventives  et l’état d’urgent  décrétés par  le président de la République  qui consistent notamment au lavage des mains, à la fermeture des lieux de cultes, des centres de  loisirs  ne s’appliquent pas correctement à la lettre  dans la préfecture de Yomou.

Du centre urbain,   jusque dans les villages  le constat dans l’ensemble est déplorable, car aucune  disposition  sanitaire n’est prise par les autorités.

 Les kits sanitaires sont juste installés devant  les bureaux administratifs préfectoraux et communaux.

Face à cette situation, les responsables de la santé  de Yomou sont pointés du doigt par des citoyens pour le manque d’information sur l’épidémie. Le directeur préfectoral de la santé de Yomou, Mathieu Loua que nous avons joint s’est abstenu de tout commentaire, à propos de ces accusations.

« Il y a de l’engouement pour le lavage des mains, cependant les gens ne savent pas comment  se laver les mains, l’utilisation des chlores, la conservation de l’eau dans les récipients fait défaut aussi, la distance entre les personnes de (1m 50) n’est  pas également    respectée. Tout ça est dû au  manque de sensibilisation par les autorités communautaires, ensuite il faut reconnaître que bon nombre de personnes ne croient pas encore  à l’existence de cette maladie. Ce qui devient un souci pour les hommes de santé », a déploré pour sa part Dr Fodé Mohamed Camara, chef du centre de santé de Diécké.

A  noter  qu’à Diécké le couvre-feu qui  commence de 21h à 6h est respectée tout de même.