Exclusif : l’ambassadeur Kerfala Yansane fait le point sur la visite du chef de l’Etat aux USA

0
421

Depuis qu’il est arrivé en terre américaine, le président Alpha Condé effectue aux pas de charge, une visite au calendrier qui semble bien garni. Crédit photos : page Facebook Alpha Condé, président. 

Lire : Visite d’Alpha Condé aux Etats-Unis: Entre affaires et diplomatie, plusieurs villes dans dans son programme

Pour connaître les tenants et aboutissants des premières rencontres qui semblent être fructueuses, votre quotidien électronique Guineenews© a joint au téléphone Kerfala Yansane, ambassadeur de la Guinée à Washington pour faire le point. «  Le président Alpha Condé est invité officiel du gouvernement américain depuis novembre 2018. Cela lui a été officiellement notifié lors de la visite en Guinée de M. Tibor P. Naguy qui a été par le passé ambassadeur en Guinée. Nous avons travaillé de concert avec les autorités américaines y compris le département d’État pour trouver un créneau  calendaire convenable aux 2 parties. Nous y sommes. Vous savez, l’objectif pour le président Condé, c’est de renforcer les liens de coopération économiques et commerciaux entre nos deux pays et notamment s’assurer du fait que la Guinée, compte tenu des relations privilégiées avec les USA, occupe une place de choix dans les arbitrages concernant le fonds de développement de 60 milliards USD mis en place par les USA », a entamé l’ancien argentier guinéen.
À la question de savoir quel a été l’objet de la visite à la Banque mondiale, l’ambassadeur Yansané s’est exprimé en ces termes : « Le président a souhaité mettre à profit cette visite aux USA pour venir réitérer aux nouvelles autorités du Groupe de la Banque Mondiale, toute la gratitude du peuple de Guinée, face au soutien important que cette institution a manifesté à l’endroit de notre pays pendant la tragédie de l’épidémie Ébola. La rencontre avec le nouveau président de l’institution monsieur Davis R. Malpass, a été le lieu pour le chef de l’État de réitérer son appel à une implication accrue et forte, notamment sur le plan financier,  du Groupe de la Banque Mondiale dans les secteurs prioritaires du développement économique de la Guinée à savoir les infrastructures, l’agribusiness, la santé et l’éducation. Les discussions vont se poursuivre avec les ministères concernés. »
Au moment où nous échangions au téléphone avec M. Yansane, la délégation présidentielle se trouvait à Pittsburgh en Pennsylvanie. « Le président Alpha Condé a eu des échanges fructueux avec la direction générale du partenaire historique de la CBG, Alcoa. L’avenir de la CBG a été abordé et le chef de l’Etat a tenu a discuter des modalités de la transformation dans un futur proche, de la Bauxite extraite par la CBG en alumine localement, puis après en Aluminium, de manière à ce que notre pays puisse tirer partie de manière substantielle, de son avantage compétitif lié à ses ressources en Bauxite notamment. C’est le souci majeur du président », a précisé le diplomate guinéen.
Demain 11 septembre 2019 étant une date désormais historique aux USA suite aux évènements terroristes tragiques de 2001, l’ambassadeur a affirmé :  «  Le président Condé a été convié à participer aux commémorations ici à Pittsburgh car il y a un des avions qui devait aller frapper un site souverain à Washington, s’est écrasé dans la zone. Le président saisira l’opportunité pour exprimer toute la compassion du peuple de Guinée face à cette tragédie. »
L’ambassadeur, fidèle au contenu du communiqué déjà publié annonce d’autres rencontres tant avec les autorités américaines qu’avec les milieux d’affaires. « J’ai bon espoir que la  visibilité sur la Guinée sera améliorée et que l’on cessera de la confondre avec d’autres pays qui ont le terme Guinée dans leur nom. »
Nous y reviendrons.